Superlights

Caterham 485

Marque : Caterham
Modèle : Super Seven 485
Année(s) de production : 2013 > …
Site internet constructeur : https://www.caterhamcars.com/fr

CHÂSSIS/CARROSSERIE

Type : Treillis tubulaire – châssis étroit S3 ou large SV
Pneu AV : 195/45/R15 (option ø13)
Pneu AR : 195/45/R15 (option ø13)

MOTORISATION

Moteur : FORD 2.0L 16S DURATEC
Cylindrée : 1999 cm3
Puissance fiscale : 15CV
Puissance max : 240cv à 8500 tr/mn
Couple max : 206Nm à 6300 tr/mn

TRANSMISSION

Type : Propulsion
Boîte de vitesse : BV6 mécanique – origine Caterham / BV5 mécanique – origine Mazda depuis 2019

POIDS ET DIMENSIONS (S3)

Dimensions : 310 cm
Empattement : 223 cm
Poids à vide : 525 kg constructeur / 575 kg vérifié

PERFORMANCES

Vitesse max : 225km/h
0 à 100 km/h : 3,4s
Rapport poids puissance : 2,18kg/cv – 457cv/tonne

CONSOMMATION

Carburant : Essence SP98 – 36L
Conso : 7,7L mixte
CO2 : 179g – NEDC

Article écrit par Ze_Green_Hornet et C5lolo

485SLa Caterham Super Seven 485 S ou R est tout d’abord une prouesse technique de la part de Caterham, qui a réussi à homologuer EU5 puis EU6, ce petit monstre de 240cv avec un moteur atmosphérique, pour un taux d’émissions de « seulement » 179g/CO2 – NEDC

Ensuite, c’est la Caterham ultime, pour les européens que nous sommes, équipée du châssis S3 originel de son ancêtre née Lotus en 1957, et un rapport poids puissance digne des meilleures sportcars, grâce à un poids mesuré de seulement 525kg.

Elle synthétise à elle seule, plus que toute autre, la philosophie du « Light is Right », chère à son géniteur, le visionnaire Colin Chapman.

Sa conception simple, mais éprouvée (châssis tubulaire avec suspensions triangulées à l’avant et essieu rigide à l’arrière) lui confère des qualités dynamiques, inimaginables à la simple lecture de sa fiche technique.

Concernant la partie motorisation, les ingénieurs de Caterham font confiance au bloc Alu Duratec 2.0L 16 soupapes, d’origine Ford, sur lequel ils se sont néanmoins penchés, afin de lui donner un caractère et des performances équivalents aux meilleures productions japonaises en atmo, et notamment une puissance au litre très respectable de 120cv, performances rendues possible par l’adjonction d’un carter sec qui fiabilise l’ensemble.

Grâce au petit bouton magique (Sport), implanté au tableau de bord, il est possible de jouer sur la cartographie, afin de le rendre au choix, docile et maîtrisable pour une utilisation tranquille (promenade dominicale avec Madame par ex), ou d’en faire une furie mécanique (pour faire le dingue avec les potos – sur circuit bien entendu), avec un déferlement de la cavalerie jusqu’au régime de 8500 tr/min, le tout dans un concert de hurlements, de pétarades, de plotplot (:D), de crissement des pneus, c’est complètement déraisonnable, mais que c’est bon d’essayer de maîtriser cette auto sur un circuit, tellement ludique à piloter !

485SUn petit éventail de quelques nobles pièces dont est équipée cette mécanique :

  • Culasse usinée à la fraise numérique
  • Roller barrel Titan
  • Carter sec Titan
  • Aac Kent
  • Pistons forgés et bielles Cosworth
  • Volant moteur allégé
  • Vis de bielles renforcées
  • etc …

La boîte 6 (1000 tr) d’origine Caterham, accompagne efficacement le 2.0L dans une quête de performance hors du commun. Ce n’est d’ailleurs plus le cas sur les dernières productions de Dartford qui sont équipées de boites 5. (les normes de pollution étant passées par là).

Les modèles EU5 – bv6 sont donc en passe de devenir, des vrais collectors, en toute conformité ! ^^

Pour résumer, la Caterham 485 est un jouet fantastique pour adultes consentants, comme on en fait nul part ailleurs. Avec elle, n’importe quel conducteur peut se prendre pour un pilote, attention tout de même, à garder la tête froide, avec un tel niveau de performances, l’improvisation n’a pas sa place.

A essayer au moins une fois dans sa vie !

Gazzzzz !

Retour en haut